Mammillaria polythele 1
  • Mammillaria polythele 1
  • Mammillaria polythele 2
  • Mammillaria polythele 3
  • Mammillaria polythele en pot de 8
  • Mammillaria polythele fleurs

Mammillaria polythele

**

Corps globulaire à cylindrique vert à vert foncé, aux épais mamelons coniques portant de petites aréoles blanches laineuses et des épines brunes. Fleurs roses.

Taille du pot de culture
Résistance
1,85 €
TTC
Quantité

Description

 **Description**

Corps bleu vert globulaire devenant cylindrique avec l'âge.

Mamelons globulaires coniques, épines brun pale à foncé.

Fleurs roses.

**Habitat**

Mexique.

**Exposition**

Luminosité vive.

**Arrosage**

Arroser une fois tous les 15 jours en été, moins souvent en hiver.

**Tolérance au Froid**

-1°C.

  

Livré à Racines Nues.



Traduction de la description de Rose et Britton dans " Cactaceae" (1919)

Neomammillaria polythele (Martius).

Allongé, cylindrique, souvent de 30 à 50 cm de hauteur, 7 à 10 cm. de diamètre; tubercules laiteux, avec environ 21 spirales, de 10 à 12 mm de longueur, presque cylindrique, légèrement rétréci vers l'apex, vert terne; les aisselles des jeunes tubercules densément laineux, la laine couvrant presque le dessus de la plante, qui se dégarni avec l'âge; 2 à 4 épines, parfois 6, toutes radiales, légèrement étalées, de 1 à 2,5 cm de longueur, rougeâtres, droites ou un peu courbées; fleurs proches du sommet de la plante, rougeâtres, de 8 à 10 mm de longueur; segments de périanthe étroits, acuminés; fruit rouge, clavé; graines petites, brunâtres.
Localité type: Mexique.
Distribution: Etat d'Hidalgo.
En 1905, M. Rose a recueilli des plantes vivantes de cette espèce près d'Ixmiquilpan. C'est une plante assez frappante, poussant très haut et fleurissant près du sommet.
Schumann place cette espèce dans la section Hydrochylus, dans laquelle la sève est aqueuse,
mais Martius dans sa description originale dit clairement que c'est laiteux.
Mammillaria aciculata Otto (Pfeiffer, Enum. Cact. 29. 1837; M. polythele aciculata Salm-Dyck, Cact. Hort. Dyck. 1844. 9. 1845) est mentionné ici par Schumann mais devrait être exclu; il venait des régions froides du Mexique et a été décrit comme ayant 20 épines blanches,radiales minces.
Mammillaria columnaris mineur Martius et M. quadrispina major, mentionné par Förster (Handb. Cact. 214, 215. 1846), appartiennent probablement ici.
Mammillaria cataphracta Martius fut donné par Pfeiffer (Enum. Cact. 11. 1837) comme synonyme de M. affinis et par Salm-Dyck (Hort. Dyck. 155. 1834) comme synonyme de M.angularis.

Détails du produit
**